Chacun sa vie

16 Déc 2016

Actualités

0

« Le français, c’est compliqué et difficile ! Pourquoi la négation a-t-elle deux mots : « ne » et « pas » ? Pourquoi « an » est masculin et « année » féminin ? Pourquoi ne lit-on pas les mots comme ils s’écrivent ? »… Devant les mines désabusées de nos étudiants étrangers et leurs nombreuses questions sur la langue française, que répondre ?

Si vous avez eu le temps de faire le quiz sur la page d’accueil, alors peut-être avez-vous réalisé que la langue française avait une histoire. Elle en a effectivement une, comme toutes les langues d’ailleurs, et votre langue maternelle aussi si celle-ci n’est pas le français.

Qu’apprend-on dans cette histoire ? Que le français est issu du latin, mais que les emprunts à d’autres langues étrangères n’ont pas été des moindres et leurs conséquences ont eu différents impacts sur la langue : au niveau de la phonétique, du vocabulaire, de la grammaire. La France, située au milieu d’une ligne nord-sud à l’ouest de l’Europe, a connu maintes évasions venant de tous côtés, et ce sont les apports langagiers des envahisseurs qui ont fait de la langue française, imbibée de latin à l’origine, celle qui finalement s’en éloigne le plus.

Alors si la langue française vous parait complexe, c’est parce qu’elle a eu une vie plutôt mouvementée. La langue suit l’histoire du pays dans lequel elle est parlée, l’une et l’autre sont liés et c’est cette histoire que nous raconte Henriette Walter dans son livre « Le français dans tous les sens » qui m’a servi de base pour établir le quiz. Henriette raconte le parcours de la langue française à travers dix points de repères correspondant à dix époques différentes, de -800 avant JC jusqu’à nos jours. Et ce fut un vrai parcours du combattant !

Livre - Le francais dans tous les sens

On y apprend aussi qu’il n’y a pas une langue mais des langues : celle de la ménagère, de l’artisan, du scientifique ou de l’écrivain, celle du Normand, du Provençal ou du Gascon, mais aussi celle des jeunes, évolutive et créatrice, ou des personnes plus âgées, peut-être un peu plus conservatrice, et sans oublier celle parlée hors de l’Hexagone.

Plus technique, un chapitre est consacré à la structure de la langue : les sons, la forme et le sens des mots, les mouvements de la prononciation ou du vocabulaire puis la forme écrite qui est souvent priorisée par rapport à l’oral

Un beau voyage pour qui souhaite découvrir un parcours riche et inattendu

De temps en temps, je me sers de ce livre pendant les cours de français que j’anime. Et lorsque je donne à mes étudiants quelques explications sur tel ou tel cas de grammaire ou d’orthographe, quel ravissement est-il de voir sur leur visage la satisfaction d’avoir compris un bien grand mystère. Reste ensuite à l’assimiler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *